CVL 38 FOOTBALL CLUB : site officiel du club de foot de Saint-Just-Chaleyssin - footeo

AVENIR COMPROMI

2 mai 2010 - 14:13

La défaite face à Collines enraye sérieusement les chances de maintien du CVL. Retour sur le match.

Les séniors 1 du CVL subissent une nouvelle désilution capitale dans la course au maintien. Battus par le FC Collines, les locaux était pourtant plein d'envie et de confiance au début du match.

On a assisté à un match rythmé et engagé pendant 90 minutes. Le CVL ouvre le score sur un beau mouvement de Bastien Spennato bien terminé par Filou Nguyen. Quelques minutes plus tard, un mauvais renvoi sera fatal au CVL. Le FC Collines égalise d'une frappe au 9 m en pleine lucarne. S'en suit un nombre incalculable d'occasions de buts des deux cotés stoppées par les reflexes des gardiens ou par le courage et le retour des défenseurs.

Au retour des vestiaires, Collines profite à nouveau des égarements défensifs du CVL et marque par 2 fois pour mener 3 buts à 1. Le CVL, suite à l'expulsion temporaire d'un joueur de Collines, connait son temps fort et manque de réalisme sur des situations franches. Toutefois, Ludwik réduit la marque sur un coup de tête puissant en pleine lucarne à la suite d'une superbe action. L'attaquant du CVL fut un danger permanent pour la défense adverse. Les locaux poussent et obtiennent un pénalty. "Lud" va malheureusement rater l'occasion d'égaliser. Dans la foulée, Collines aggrave la marque. Score final 4-2.

Cette défaite compromet malheureusement les chances de maintien du CVL en 1ére série. La physionomie du match ne recompense toujours pas nos joueurs qui tiennent cette fois encore la barre haute à une équipe de haut de tableau.

"On manque de confiance. Notre naiveté nous fait défaut dans ses situations où l'on prend des buts de "raccros". Trois buts peuvent être évités aujourd'hui. Mais 3 peuvent aussi être marqués. Trouver l'équilibre, c'est ce que l'on essaie de faire depuis le début de la saison."

"Il est certain que le point négatif aujourd'hui est le score, on ne peut pas continuer à faire déjouer nos adversaires sans leur mettre des buts. On est une équipe facile à jouer, ils nous attendent constamment et jouent sur des coups de dés. On est naif parce que l'on connait nos erreurs mais on ne fait rien pour les éviter, on attend et on subit"

"Avec la frustration d'une saison gachée, on remet souvent la faute sur l'autre. Quelquefois se sont nos adversaires qui jouent comme des archaiques, d'autres fois, ce sont les défenseurs qui prennent trop de buts ou les attaquants qui n'en marquent pas ou encore les milieux qui ne font pas leur boulots. Est-ce lui ou est-ce moi? Qu'ai-je réussi ou manqué pour être utile à l'équipe et pas à moi même?"

Comme nous le disions plus haut, le maintien est compromi. Compromi ne signifie pas inévitable. A bon entendeur, RDV le 6 juin à l'heure des comptes finaux...

Voir également

Commentaires

OÙ SOMMES NOUS ?

VISIBILITE EN ISERE