EPIQUE !

5 mars 2012 - 13:35

Invaincus depuis 6 rencontres, les seniors 1 ont évité le piège de St Antoine en dominant les locaux 3 buts à 2. Mais à quel prix !

Match piège. Le discours du coach Eric Blanchet sonnait comme une intuition cette semaine.

L'adversaire, St Antoine l'Abbaye bataille pour assurer son maintien et se lance en cette phase retour dans un sprint final en espérant un meilleur printemps.

Le CVL38, de son coté, reste sur 6 matchs sans défaites depuis sa seule et unique défaite au Portugais de Bourgoin (2-1). 3éme avant cette journée, le hommes du capitaine Nico Rigard veulent prendre des points et s'assurer un maintien facile.

Le CVL38 se déplace avec son équipe type sur un terrain que l'on pensait calamiteux mais il n'en ai rien et la pelouse de St Antoine a plutôt bien passer l'hiver même si l'ensemble reste très sec et dur.

Dés l'entame, le noirs du CVL sont ceuillis à froid. St Antoine demarre le match tambours battants et ouvre le score à la 10éme minute malgré une parade de Kévin Blanchet qui se chauffe les gants (1-0). Et il en aura besoin... 

Difficile pour le CVL de rentrer dans ce match, le terrain étroit handicape cette équipe qui d'habitude favorise l'horizontalité avant de chercher la profondeur. Elle trouve finalement la faille dans une défense aux abois et égalise par Nico Rigard (1-1). 

Au retour des vestiaires, c'est un autre match. Le CVL semble avoir la maitrise mais se laisse surprendre par l'agressivité des locaux qui se battent sur tous les ballons. Un engagement parfois maladroit qui entraine des blessures. Tomi en fait les frais et se blesse à la reception d'un duel aérien. Entorse pour Tomi à qui l'on souhaite un prompt rétablissement. 

Un mal qui offre un coup-franc à Bebert qui dépose le balon sur la tête d'Alex Matias (2-1). Malgré un autre but d'Alex Matias (3-1) qui devait mettre le CVL à l'abris, la physionomie devient tout autre. St Antoine se relance en revenant à 3-2 suite à un manque d'attention défensif des visiteurs. Et le match piège prend toute sa dimension lorsqu'un homme, censé être neutre, veut être le héros du match

Et le CVL prend des cartons, pour la plupart complètement injustifié, Alex tout d'abord, puis Thomas pour une faute qui aurait largement pu être conclu par un avertissement verbal au vu de la situation. 

A la 90éme minute alors que l'on s'attend à un coup de sifflet final, on a finalement droit à l'improbable. 7 minutes d'arrêt de jeu ! Et à la 95éme minutes un pénalty pour St Antoine pour une main imaginaire sifflé contre Alex  Chacun se fera son opinion sur l'arbitrage.

4 cartons plus tard, St Antoine a la chance de revenir au score. Inespéré.

Mais il y avait une justice et un héros. Kévin Blanchet, qui sort le pénalty. Le score ne bougera plus. 3-2 pour le CVL38. 

Clairement, nous ne prenons jamais position contre les arbitres mais hier, Monsieur l'arbitre, qu'aviez vous l'intention de faire ?

Nicolas Decaup

 

 

Commentaires

Staff
Guillaume COQUILLAUD
Guillaume COQUILLAUD 5 mars 2012 16:39

Ahh ba tiens une fois de plus des arbitres pourri toute façon y en a pas un meilleur que l'autre j'ai envie de dire qu'ils sont tous nul et qu'ils font au moins une grossière erreur par match c'est inadmissible !!!

OÙ SOMMES NOUS ?

 COMMUNAUTÉ

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Présidents
  • 4 Dirigeants
  • 7 Entraîneurs
  • 2 Arbitres
  • 40 Joueurs
  • 23 Supporters